ASTROLOGIE SACREE

Pleine Lune 10 janvier 2020 20h21 Paris

 

 

 

Zodiaque Sidéral : Soleil en Sagittaire Lune en Gémeaux

Zodiaque Tropical : Soleil en Capricorne Lune en Cancer

 

 

A l’inverse de l’éclipse solaire de la Nouvelle Lune du 12 décembre, nous avons en cette Pleine Lune une éclipse lunaire : Les facteurs lunaires sont éclipsés au bénéfice des facteurs solaires. C’est l’occasion de nettoyer quelque paramètre du passé pour remettre de l’ordre dans nos lunaires et permettre aux facteurs solaires en lien avec l’âme de s’exprimer.

Le Milieu du Ciel en Bélier exprime le Pourquoi de cette phase lunaire. Le symbole Sabian correspondant évoque l’expression et l’exaltation de l’agressivité sociale. L’Humanité étant sous influence majeure du 4ème rayon de l’Harmonie par le Conflit, on a probablement par les mouvements sociaux, une étape incontournable conduisant à une société plus juste et plus adaptée qui exprimera les justes relations humaines.

L’établissement de la civilisation du Bel Être est le but entrevu par les êtres du 5ème règne. C’est par leur noble soumission à des valeurs et des objectifs collectifs et par leur dévouement à un idéal qu’ils parviendront au but. En accomplissant les petites choses du quotidien avec amour, en complète abnégation, ils montreront l’exemple et progresseront dans leur accomplissement spirituel. Les êtres du 5ème règne doivent influencer les êtres du 4ème règne à l’éveil de la conscience de l’âme. La tradition de la Sagesse antique est ancrée dans la conscience humaine, c’est ce qui nous permet de nous tourner vers le futur, d’anticiper la tournure des événements et d’envisager les perspectives futures avec optimisme.

Nous trouvons là une belle opportunité poussant l’être du 4ème règne à sortir de son identification avec l’aspect matière et de son égoïsme pour se tourner vers l’aspect Esprit.

 

 

1. Soleil en Capricorne Lune en Cancer pour la lecture en tropical qui s’applique au quatrième règne

 

 

Le Capricorne est un signe de terre et de cristallisation. Saturne régit ce signe et son action va bousculer à coup de pieds le « bouc puant » qui se cristallise en ne voulant pas sortir de la caverne du matérialisme. Par le balancier du karma et en présentant les opportunités, Saturne et Pluton, dans le même degré, vont le pousser à gravir la montagne des prises de conscience. Au pied de la montagne, le bouc devient alors la chèvre qui cherche sa nourriture dans des lieux arides. Puis sous l’influence de Mercure, conjoint au Soleil, et de Jupiter, également en Capricorne, on a l’opportunité pour que le mental concret se mette au service du mental supérieur, devenant ainsi l’outil de l’âme. Jupiter, conjoint au Nœud Sud, apporte l’Amour qui va aider à débarrasser ce qui obstrue la vision de l’âme.

 

En effet ces 5 planètes sont en Maison V, qui est la Maison où l’âme cherche à s’exprimer dans la présence terrestre. Elles jouent un rôle primordial dans l’éveil de la personnalité qui devient réceptive aux énergies de l’âme. Ces planètes sont les acteurs cosmiques en place pour faire progresser les hommes à travers l’évolution, en avançant à travers les règnes, le 4ème règne devant avancer dans le 5ème, le 5ème dans le 6ème ...

 

La Lune est en Maison XI, la Maison du service et du groupe ayant un idéal, Maison de l’effort réformateur en fraternité sociale. Elle est en Cancer et conjointe au Nœud Nord qui nous montre comment rester branché sur la direction sacrée de notre Vie.

 

On a la note clé du Cancer :

« Je bâtis une maison illuminée et je l’habite »

 

Dans un premier temps l’homme construit sa maison, sa personnalité fait de vies lunaires ; il est accaparé par le besoin d’améliorer sa vie personnelle mais il aura à construire une « belle maison » pour que l’âme puisse s’exprimer. Il lui faut illuminer cette maison en sortant de la dépendance des appétits physiques, des passions et pulsions émotionnelles, et en se libérant de la pensée unique. En ne générant plus de pensées négatives, notre maison s’illumine. Et notre organe d’illumination est le mental quand il est utiliser en maîtrise, au service des énergies spirituelles et de la Vie, en usant du Vrai, du Beau, du Bien de l’ensemble. Alors l’intellect s’ouvrira à l’intuition, ce qui permettra la vision épanouie et plus profonde d’un monde nouveau.

 

 

2. Soleil en Sagittaire Lune en Gémeaux pour la lecture en Sidéral qui s’applique au cinquième règne

 

Les 5 planètes, Soleil-Mercure-Saturne-Pluton et Jupiter sont en Sagittaire, toujours en Maison V, Maison où l’âme cherche à s’exprimer dans la présence terrestre.

 

Le Sagittaire est l'un des signes intuitifs il offre la vision du nouveau qui se présente :

« Je vois le but,je l'atteins et en vois un autre »

 

L’être du 5ème règne remonte des profondeurs où il était descendu dans le Scorpion, il gravit la montagne du Capricorne et dans le Sagittaire, il voit ce qu'il a à faire et qu’un objectif supérieur doit être atteint : il comprend que son rôle est d’amener une compensation aux forces présentes dans le monde d’aujourd’hui et qui sont responsables de l’agitation et du chaos existant. Il le fera en montrant l’exemple, en pensant le Vrai, le Beau, le Bien pour que les justes relations humaines soient établies. Le but du Sagittaire est d’accéder à la réalité de l’Être, donc de L’Âme, sur le plan terrestre.

Par les influences de Mercure et de Jupiter, le désir matériel peut être transmué en Amour Divin, et le Conflit qui est la marque distinctive de la famille humaine peut être précisément le moyen utilisé pour résoudre les dissonances en Harmonie.

 

Signe complémentaire du Sagittaire, où se trouve la Lune : les Gémeaux

 

En Gémeaux on a la prise de conscience de la dualité constructive entre le mental composite des vies lunaires et le mental supérieur qui transmet les énergies d’Amour et de Volonté de bien. Les Gémeaux, nous indique les obstacles qui doivent être franchis pour libérer l’âme.

 

On a la note clé des Gémeaux :

« Je reconnais mon autre moi et dans l’effacement de ce moi je croîs et luis »

 

Après avoir développé la forme ou personnalité sur le chemin de l’aller, l’être a à prendre conscience de sa dualité, le Non-Soi et le Soi, c’est l’échange entre l’âme et la forme. La personnalité a emprisonné l’âme sur le chemin de l’aller mais par la prise de conscience, la fusion des opposés permettra la libération de l’être et cela doit se faire sur Terre. L’être retrouvera la Liberté en mettant sa personnalité sous influence de l’âme, c’est la fusion Lune-Soleil.

Le plan physique de notre planète Terre est le lieu où s'acquiert l'expérience et où les causes, nées dans le monde de l'effort mental, doivent atteindre à l'objectivité. C'est, par conséquent, le lieu où la connaissance est obtenue et où elle doit être transmuée en Sagesse. La Sagesse résulte de la dualité constructive du mental et de l'Amour, elle est apportée par Vénus, régent des Gémeaux.

 

Ainsi l’être du 5ème règne, en phase de retour à l'essentiel, se trouve à résoudre la dualité Esprit-Matière, en fusionnant les aspects Solaires aux aspects Lunaires. Il manifestera alors les énergies Christiques et par là même deviendra influant au sein de l’Humanité pour la guider dans son évolution.

 

La Croix de l’Ascendant met en relief le mécontentement social que nous connaissons aujourd’hui dû au pouvoir de propagation du mal-être individuel à travers la collectivité. La crise pourra se résoudre par le contact revivifiant avec la force-Mère de la nature et de l’unité sociale. Autrement dit la solution passe par les justes relations entre tous les règnes et par les justes relations entre les hommes. Le règne humain doit faire preuve de respect vis à vis des règnes dit inférieurs que sont les règnes minéral, végétal et animal et doit établir des liens de fraternité entre les hommes.

Le déséquilibre actuel nous conduit au besoin d’acquérir une assurance intérieure qui nous permettra de faire face à des crises inattendues. Pour cela il nous faut prendre conscience de la réalité de notre Être intérieur en lien avec la conscience de l’Homme Céleste, Celui en qui nous vivons, nous mouvons et avons notre être. Ce que nous sommes réellement doit pouvoir s’exprimer au-delà des normes sociales et au-delà de la pensée établie des « biens pensants » qui ne remettent pas en question le modèle social injuste et irrespectueux vis à vis de notre Planète.

 

Symboles Sabian

 

En Maison V on a Soleil-Mercure-Saturne-Pluton et Jupiter-Nœud Sud

Soleil conjoint Mercure 26° Sagittaire

26 ° Sagittaire

« Un porte drapeau sous le feu des balles »

La noble soumission à des valeurs et des objectifs collectifs.

Un drapeau constitue d'une collectivité organisée d'êtres humains-nation ou même classe sociale. Jadis, le porteur de drapeau sur le champ de bataille devait se sentir le représentant de l'intégrité et de l'unité de son groupe. Sa vie et son bien personnel devaient en conséquence se confondre totalement avec le bien de l' « Ensemble plus grand » dont il portait l'emblème. Chacun de nous peut, dans certaines circonstances, se comporter en agent conscient et responsable du genre humain. Ce symbole nous demande en substance : Êtes-vous prêt à assumer ce rôle ?

Séquence 54 : Grade 1 :Ce premier degré nous brosse un tableau des aspects les plus nobles de la conscience sociale. Le porte-drapeau n'a pas d'arme, il est sans défense ; encore peut-il devenir le point de ralliement des efforts déployés par toute une vaste collectivité. Voici un symbole de dévouement à un idéal.

Saturne-Pluton 29° Sagittaire

29°Sagittaire

« Dans une banlieue huppée, un garçon corpulent tond sa pelouse »

L’obligation de sacrifier aux tâches quotidiennes qui, à la fois, nous garantissent une certaine valeur ou une certaine respectabilité sociale et profite à notre constitution.

Cette image assez banale prend tout son sens si on la rapproche des trois précédents symboles. Elle rabaisse à un niveau très matériel et terre-à-terre, les idéaux illustrés par le « porte drapeau » et le « sculpteur ». Une pelouse bien entretenue témoigne du souci que le propriétaire de la maison a de sa position sociale, et de son désir de donner une apparence irréprochable à l’essor des forces naturelles, révélant ainsi son goût de l’ordre et des valeurs esthétiques. Le « garçon corpulent » suggère qu’une discipline de travail sérieuse s’impose pour compenser un excès des plaisirs qu’offre la vie en société.

Séquence 54 / Grade 4 : Cette étape nous entretient de l’un des impératifs qui se posent ordinairement à l’individu appartenant à l’élite sociale. Il illustre une autre phase au sein de la relation cyclique entre l’individu et la communauté, ainsi que l’obligation qui nous est faite de préserver notre RESPECTABILITÉ SOCIALE.

Jupiter 15° Nœud Sud 14° Sagittaire

Jupiter15° Sagittaire

« La marmotte d’Amérique courant après son ombre lors de sa célébration le 2 février »

Il est important d’anticiper la tournure des événements et d’envisager les perspectives futures.

Dans notre société industrielle moderne où mesures et décisions politiques ne sont souvent appliquées qu’après plusieurs années, il est devenu essentiel d’arrêter ses plans en gardant un œil sur l’évolution probable des événements. D’où la nécessité de procéder à des extrapolations à partir de l’examen des tendances passées. Il est question avant tout d’être réceptif aux rythmes sociaux ou planétaires et d’assurer sa situation un minimum en dressant des plans à l’avance.

Séquence 51 / Grade 5 : Cet ultime degré reprend en partie le sens véhiculé par les quatre précédents. Sous sa forme la plus élevée, la connaissance requise est « conscience éonique » – en termes actuels – , cette nouvelle science qu’est la PROSPECTIVE.

Nœud Sud 14° Sagittaire

« La grande pyramide et le sphinx »

Le pouvoir éternel de la connaissance ésotérique et de ses Gardiens quasi divins, les « Hommes-semences » d’un cycle précédent d’existence.

La croyance en une Tradition originelle reposant sur la parfaite connaissance des principes et des formes archétypiques sous-jacents à toutes les manifestations de la vie sur Terre (et par extension dans le cosmos), est profondément ancrée dans la conscience humaine. La Grande Pyramide et le Sphinx témoignent d’une telle Tradition, notamment pour le monde occidental. Ce symbole porte à croire que cette connaissance archétypique reste le fondement sur lequel l’esprit humain puisse encore formuler des idées consistantes et valables face à une évolution nouvelle.

Séquence 51 / Grade 4 : Cette quatrième phase suggère que l’on est toujours en mesure d ‘acquérir ce savoir occulte et que l’application de ces principes nous permet de relever au mieux le défi que nous lance la crise mondiale actuelle. Ce degré, interprété d’un point de vue personnel, désigne la grandeur à laquelle une Âme est parvenue jadis et le fait qu’il est important de révoquée ce passé. Cette image illustre le pouvoir de l’ascendance spirituelle.

 

 

 

Lune 26° Gémeaux Maison XI Maison du service et du groupe ayant un idéal, Maison de l’effort réformateur en fraternité sociale.

26° Gémeaux

« Des arbres recouverts de givre se détachent sur un ciel hivernal. »

La structure archétypique et le rythme fondamental de l'existence se révèlent.

A ce troisième niveau d' « extériorisation », c'est le moment de rechercher certains archétypes et formes pures d'identité, certaines images types de la culture ( les symboles Ur chez Spengler). On se détache des choses extérieures. A ce pas supplémentaire après l' « élagage », on abandonne en somme les aspects superficiels de l'existence. La nature, cycliquement, nous aide à parvenir à cette réalité sans fard. Non qu'il s'agisse du vide (sunya ) au sens du bouddhisme, mais plutôt de l'essence même de notre être, notre vérité intrinsèque qui, dans sa forme pure, constitue la force conductrice sous-jacente à tous les traits extérieurs, tout ce qui appartient au domaine de la « feuille ».

Séquence 18/ Grade 1 : Cette étape peut se décrire, en un sens, comme un stade de rejet ascétique, mais c'est aussi une phase de retour à l'essentiel.

 

Neptune 23° Verseau en Maison VIII des crises et transformations, en harmonie avec l’axe Lune-Soleil

23° Verseau

« Un grand ours assis agite ses quatre pattes ».

La maîtrise due à l’exercice judicieux et approprié de facultés individuelles.

L’éducation et sa vrai nature restent une question complexe et fort contestée. Ce symbole semble postuler simplement qu’il nous est possible d’éduquer convenablement certaines énergies vitales puissantes. La conséquence ou l’extension de cette idée étant qu’aucune éducation n’est véritablement réussie tant qu’elle ne conduit pas à saisir nettement la valeur et la vertu inhérentes à la maîtrise de soi. Nous nous heurtons en permanence à des situations qui constituent en fait, que l’on soit conscient ou non, autant d’étapes jalonnant notre formation. Dieu ou l’Âme est le formateur. Beaucoup dépend de l’attitude que nous adoptons en ces occasions.

Séquence 65 / Grade 3 : Nous découvrons dans ce troisième symbole le dénouement de l’action suggérée par les deux précédents : forger notre caractère et jeter un regard « chaleureux » sur notre évolution et notre élévation morale ; maîtriser nos impulsions naturelles pour les mettre au service d’une finalité plus que personnelle. Voici le DISCIPULAT dans le vrai sens du terme.

 

 

Croix de l’Ascendant

 

Milieu du Ciel : le Pourquoi : 21° Bélier

21° Bélier

«Un boxeur pénètre sur le ring »

Expression et exaltation de l’agressivité sociale.

Ici la vitalité que l’on célèbre est la force musculaire, la volonté de pouvoir. Elle s’exprime sur un plan de rivalité extrême, et dès lors elle implique, comme c’est souvent le cas, la possibilité de défaite ou de défiguration. En un sens ce symbole traduit au plan social la lutte primordiale consacrant la survie du plus adapté. Il lui ajoute l’idée d’un vif besoin de succès et de pouvoir au plan social (c’est-à-dire d’argent). Dans un autre sens, on verra aussi dans cette image (deux hommes sur un ring) l’équivalent du Tai Chi chinois avec le jeu réciproque entre Yang et Yin. Chacune de ces deux formes d’énergie a le dessus à son tour. La victoire est toujours temporaire dans un monde dualiste.

Séquence 5 / Grade 1 : A ce stade, la vitalité et le potentiel qu’offre toute émission d’énergie s’expriment au niveau socio-culturel et émotionnel. Ce symbole illustre l’admiration et l’envie profondes que suscite tout homme capable d’affirmer une force victorieuse.

 

Ascendant : avec Quoi : 2° Lion

2° Lion

« Une épidémie d’oreillons »

Le pouvoir de propagation des crises individuelles parmi une collectivité.

On devrait interpréter cette image sur deux plans différents, sans éluder les questions que soulève son énoncé original. Qu’est-ce qu’implique une épidémie, et pourquoi les oreillons , Dans les grandes lignes, il s’agit de dire qu’un seul sujet atteint par un mal quelconque peut contaminer une foule de gens autour de lui et à l’occasion la terre entière. Dans le chapitre précédent, nous étions confrontés à la crise individuelle, dont on suggérait les dangers possibles pour le sujet. A présent nous avons affaire à un phénomène qui touche la société en son entier. De toute évidence, ceci fait ressortir que l’ensemble de l’humanité est virtuellement affecté par, et donc, consciemment ou non, ne peut s ‘empêcher d’être impliqué dans les situations critiques que rencontre un individu ou un groupe particulier. Pour quoi donc une épidémie d’oreillons ? Il s’agit d’une maladie infantile aux conséquences très fâcheuses pour un adulte. Si le Bélier désigne la naissance sous forme d’organisme naturel sur cette Terre, le Lion représente (du moins virtuellement) la renaissance au plan de l’individualité consciente reposant sur la raison. Donc, dans le Lion, on est encore en ce sens un « petit enfant » ; un aspirant initié, un enfant en esprit. Le rapport entre les oreillons et les gonades est caractéristique, car le fait d’entrer dans le monde de l’esprit conscient et individualisé peut avoir une résurgence sur la force sexuelle, en raison soit d’une stimulation excessive, soit d’une démarche ascétique librement consentie.

Séquence 25 / Grade 2 : Cette seconde étape procure, elle aussi, un contraste avec la première. Ce qui était un problème personnel est dorénavant perçu comme un danger collectif. Nous avons donc affaire à la diffusion contagieuse d’expériences individuelles.

 

Fond du Ciel le Comment  qui nous permet de faire face au Pourquoi (M.C.).

21° Balance

« Une plage envahie par la foule du dimanche »

Un contact revivifiant avec la force-mère de la nature et de l’unité sociale.

La mer est la grande matrice d’où proviennent à l’origine tous les organismes vivants. Elle est aussi le symbole de l’Inconscient collectif, l’enveloppe « matricielle » de la biosphère au sein de laquelle la conscience s’individualise sous différentes formes. La conscience des êtres humains adopte une forme spécifique selon le contexte culturel et quotidien dans lequel ils vivent. Mais il est sain, ô combien, d’aller se ressourcer et ressentir une profonde impression d’unité sans mélange face à l’immensité infinie de cette mer qui est notre « Mère » à tous.

Séquence 42 / Grade 1 : Nous découvrons ici les fondements de toute progression future. Ces fondements ont, en un sens, un caractère biodynamique ; mais, bien au-delà de la seule biosphère, ils rejoignent ce qu’est dans tous les types cosmique d’organisation le principe-mère, par exemple, l’Espace galactique. Nous sommes fondés à parler ici d’un sentiment océanique, né de la communion avec les rythmes les plus essentiels de l’existence, à quelque niveau que ce soit.

 

 

Descendant : vers Où : 2° Verseau conjoint à Vénus 3° Verseau

Descendant 2° Verseau

« Un orage soudain »

Le besoin d’acquérir une assurance intérieure qui nous permettra de faire face à des crises inattendues.

Il est possible d’établir une parenté intéressante entre les symboles des deux premiers degrés du Taureau (« Un clair ruisseau de montagne » et « Un orage électrique ») et ceux des deux premiers degrés du Verseau, séparés par 270° les uns des autres (un carré « descendant », par rapport au modèle de cycle de lunaison). Dans le premier cas, nous avons affaire à des énergies ou activités qui peuvent être mises en rapport avec le développement naturel de l’individu. Mais ici nous sommes concernés tout d’abord par une progression sociale et collective, et par la fonction de l’individu en son sein. Le symbole – « Un orage soudain » – pourrait, en tant que tel, recevoir une interprétation très positive dans un milieu aride ; toutefois, l’insistance sur le fait qu’il soit « soudain » tend à accentuer le caractère inattendu et dangereux de l’événement. Un tel orage dans une région de collines desséchées peut être la cause d’une inondation dévastatrice. En tout cas, ce symbole renvoie à un événement auquel on n’est pas préparé – une menace pour les œuvres humaines.

Séquence 61 / Grade 2 : Cette scène, considérée comme un symbole de second étape (donc contrastant avec le précédent), souligne le fait que la nature peut réduire à l’impermanence les efforts et les activités constructrices apparemment les plus permanentes. Sous l’effet d’une averse, des briques adobes peuvent retourner à l’état de boue. Toutes les institutions humaines et leurs hauts faits peuvent être balayées, même à l’apogée de leur gloire. « Tu es poussière, et tu retournera poussière ». C’est le défi de la nature.

Vénus 3° Verseau:

« Un déserteur de la marine »

Prendre conscience de son individualité par le rejet sans appel d'une position sociale devenue insupportable.

Ce degré symbolique rappelle celui de la Phase 231, mais le fait que l'on insiste sur une "désertion" effective, en rapport à la Marine, suggère que la crise évoquée ici sous-entend un irrévocable changement de condition. Le sujet refuse d'accepter les stéréotypes culturels redevables à la manière spécifique dont notre société appréhende notre environnement local comme l'univers en son entier, et, en un autre sens, à la relation particulière qu'elle entretient avec l'Inconscient collectif de l'humanité tout entière. (La Marine renvoie à l'océan, symbole des forces primordiales et inconscientes de l'évolution). Non seulement l'individu refuse d'obéir aux ordres, il tourne le dos délibérément à son statut social collectif; proscrit, l'homme devient par là même capable d'acquérir une conscience individuelle.

Séquence 61 / Grade 3: Un élément investi d'une valeur sociale est virtuellement détruit, mais la nature n'y est pour rien (comme dans le symbole précédent). Le sujet, l'individu, s'affranchit de son asservissement à des idéaux et des modèles collectifs. Aussi peut-il "se trouver" en renonçant à son patrimoine social, c'est-à-dire en suivant une démarche critique de désocialisation.

 

 

J.G.